La commission européenne propose un investissement de 9,2 milliards d’Euros pour le numérique

Union Européenne

Par Florian de Vaulx | Publié le 18 juillet 2018
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le 6 juin 2018, la Commission européenne a proposé la création d’un programme pour une Europe numérique avec un investissement important de 9,2 Milliards d’euros.

Cette proposition s’inscrit dans le cadre de la préparation du budget à long terme de l’Union Européenne pour la période 2021-2027. Les objectifs affichés sont d’accroître la compétitivité internationale de l’UE ainsi que de développer et renforcer les capacités numériques stratégiques de l’Europe.

Cet investissement va de pair avec la stratégie européenne pour un marché unique numérique. Andrus ANSIP, vice-président du Marché unique numérique indique :

« Notre objectif a été de faire en sorte que le budget de l’UE soit adapté aux défis futurs : la transformation numérique est prise en considération dans l’ensemble des propositions, depuis les transports, l’énergie et l’agriculture jusqu’aux soins de santé et à la culture. »

5 domaines particuliers sont visés par cette proposition d’investissement (source : communiqué de presse) :

supercalculateur

Supercalculateurs : Un montant de 2,7 milliards d’euros financera les projets visant à mettre sur pied et renforcer le calcul à haute performance et le traitement des données en Europe, ce qui s’avère primordial pour le développement de nombreux domaines, depuis les soins de santé et les énergies renouvelables jusqu’à la sécurité des véhicules et la cybersécurité. Le programme pour une Europe numérique visera à déployer une infrastructure de supercalculateurs et de traitement des données de rang mondial dotée de capacités de calcul exaflopique d’ici à l’exercice financier 2022-2023 (un milliard de milliards (ou 1018) de calculs par seconde), ainsi que d’installations de calcul post-exaflopique d’ici à l’exercice financier 2026-2027, de façon à doter l’UE de ses propres ressources en technologies indépendantes.

Intelligence artificielle (IA) : Un montant de 2,5 milliards d’euros est prévu pour favoriser la diffusion de l’intelligence artificielle dans l’ensemble de l’économie et de la société européennes.Illustration IA

Cybersécurité et confiance : 2 milliards d’euros seront investis dans la protection de l’économie numérique, de la société et des démocraties de l’UE en assurant la promotion de l’industrie de la cyberdéfense et de la cybersécurité de l’Union, le financement d’équipements et d’infrastructures de pointe en matière de cybersécurité, ainsi qu’en soutenant le développement des compétences et des connaissances nécessaires.

Compétences numériques : Un montant de 700 millions d’euros permettra de faire en sorte que la main-d’œuvre actuelle et future aura la possibilité d’acquérir des compétences numériques avancées grâce à des cours de formation à court et à long terme et des stages, indépendamment de l’État membre de résidence.

Garantir une large utilisation des technologies numériques dans tous les secteurs de l’économie et de la société : Une enveloppe de 1,3 milliard d’euros assurera la transformation numérique de l’administration publique et des services publics, et leur interopérabilité à l’échelle de l’UE, et facilitera l’accès aux technologies et au savoir-faire pour toutes les entreprises, notamment les PME.

 

 

La commission européenne propose un investissement de 9,2 milliards d’Euros pour le numérique
4.7 (93.33%) 3 votes

Auteur de l’article : Florian de Vaulx

Spécialisé en droit de la propriété intellectuelle, champs d'expertises : marques (recherches d'antériorité, validité, dépôt, oppositions, déchéances et nullités, mémoire de recours), noms de domaine (UDRP/URS, SYRELI/PARL EXPERT, mandats privés d'arbitrage et médiation, brokerage), droits d'auteur (développement de solutions en ligne, preuve d'antériorité des œuvres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.