Capacité du notaire à instrumenter : impact sur la validité de l’acte de vente immobilière

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 1 mars 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

L’intervention du notaire conseil ne revêt pas le caractère du concours, tombant sous le coup de l’interdiction prévue à l’article 2 du décret du 26 novembre 1971, s’il n’agit pas comme notaire instrumentaire : l’acte de vente immobilière authentifié n’est donc pas nul.

La société civile immobilière R. a vendu deux immeubles à la SCI B.Estimant que l’acte authentique comportait de fausses déclarations, la SCI R. a assigné la SCI B. en nullité de la vente et indemnisation de son préjudice et formulé une demande d’inscription de faux.
Dans un arrêt du 23 juin 2011, la cour d’appel de Riom l’a débouté de sa demande d’inscription de faux, de nullité de l’acte authentique et de dommages et intérêts.Les juges du fond ont relevé que M. X. était intervenu lors de la vente en qualité de notaire conseil de la SCI R.Ils ont également constaté que, M. Y., notaire instrumentaire qui avait reçu mission d’authentifier l’acte, avait précisé aux services de police qu’il savait que son intervention était requise car la SCP Z.- X. ne pouvait recevoir l’acte de vente, M. Z. étant titulaire de parts de la SCI B., et qu’il avait apporté tous les soins nécessaires à ce dossier.Ils en ont conclu que le notaire conseil avait juste participé à l’acte et non prêté son concours.
La Cour de cassation rejette le pourvoi de la SCI R., le 5 décembre 2012.La Haute juridiction judiciaire estime que la cour d’appel a pu déduire de ces constatations que « l’intervention de M. X., notaire conseil, ne revêtait pas le caractère du concours tombant sous le coup de l’interdiction prévue à l’article 2 du décret du 26 novembre 1971, qu’il n’avait fait que participer à l’acte et que les demandes d’inscription de faux et de nullité de la vente devaient être rejetées ».

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.