Administration provisoire de copropriété : action en rétractation de l’ordonnance

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 19 octobre 2012
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Seuls les copropriétaires et le syndicat peuvent en référer au président du tribunal de grande instance sur l’ordonnance rendue sur requête ayant désigné un administrateur provisoire de la copropriété.

Des copropriétaires ont saisi le président du tribunal de grande instance d’une requête aux fins de désignation d’un administrateur provisoire chargé de convoquer une assemblée générale en vue de la désignation d’un nouveau syndic sur le fondement de l’article 47 du décret du 17 mars 1967, en invoquant le défaut d’ouverture d’un compte séparé au nom du syndicat par une société désignée en qualité de syndic.Une ordonnance du 31 mai 2010 ayant fait droit à cette demande, le syndicat des copropriétaires, représenté par le syndic, et ce dernier ont formé une action en rétractation de cette ordonnance.

Pour déclarer recevable l’action en rétractation, la cour d’appel de Paris a retenu le 29 avril 2011 qu’en application des articles 496 et 497 du code de procédure civile, tout intéressé peut en référer au juge qui a rendu l’ordonnance.

La Cour de cassation casse l’arrêt le 3 octobre 2012.Elle indique qu’il résulte des articles 47et 59 du décret du 17 mars 1967 « que seuls les copropriétaires et le syndicat peuvent en référer au président du tribunal de grande instance sur l’ordonnance rendue sur requête ayant désigné un administrateur provisoire de la copropriété ».

Or, « les articles 496 et 497 ne sont pas applicables à l’action en rétractation exercée sur le fondement de l’article 47 du décret du 17 mars 1967 ».

 

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.