Règlement du litige par l’exécution en nature du bailleur

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 22 avril 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le preneur à bail ne peut s’opposer à ce que le bailleur exécute son obligation en nature pour régler un litige.

Un preneur à bail d’un logement appartenant à l’Office public d’aménagement et de construction de la communauté urbaine de Bordeaux (l’OPAC), l’assigne en responsabilité pour ne pas avoir réalisé des travaux lui incombant.
L’OPAC propose d’exécuter son obligation en nature, et la cour d’appel de Bordeaux, dans un arrêt du 13 octobre 2011, confirme l’obligation, pour l’OPAC, de procéder aux travaux de remise en état des lieux loués.
Le preneur à bail demande une réparation par équivalent et se pourvoit en cassation.
La Cour de cassation rejette les prétentions du preneur à bail le 27 mars 2013. Si le bailleur propose d’exécuter son obligation en nature pour régler le litige, le preneur à bail ne peut s’y opposer en demandant une réparation par équivalent.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.