Sort du bail rural en cas de décès du preneur

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 24 octobre 2012
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

En cas de décès du preneur, le bail continue au profit de son conjoint, de ses ascendants et de ses descendants participant à l’exploitation ou y ayant participé effectivement au cours des cinq années antérieures au décès.

Les époux X. ont donné à bail à ferme à M. Y. un ensemble de parcelles mises ensuite par le preneur à la disposition d’un Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) dans lequel il était associé avec l’un de ses frères. Après le décès de M. Y., ses ayants droit, ont procédé à la transformation du GAEC en entreprise agricole à responsabilité limitée (EARL), laquelle a ensuite obtenu l’autorisation administrative d’exploiter les terres objet du bail. Les époux X. ayant par la suite délivré congé aux consorts Y., ceux-ci l’ont alors contesté, et ont sollicité sur le fondement de l’article L. 411-34 du code rural et de la pêche maritime la poursuite du bail à leur profit.

La cour d’appel de Douai, dans un arrêt du 7 avril 2011, a rejeté la demande, au motif que les si les consorts Y. produisent bien une autorisation d’exploiter pour l’EARL, ils ne justifient en revanche d’aucune autorisation d’exploiter en tant qu’associés de l’EARL et ne satisfont ainsi pas aux exigences de la réglementation relative au contrôle des structures.

La Cour de cassation censure les juges du fond sur ce potin. Dans un arrêt du 3 octobre 2012, elle retient qu’en cas de décès du preneur, le bail continue au profit de son conjoint, de ses ascendants et de ses descendants participant à l’exploitation ou y ayant participé effectivement au cours des cinq années antérieures au décès.

 

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.