Préavis réduit : rétractation tardive du bailleur

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 28 novembre 2012
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le bailleur qui a accepté la demande du preneur d’appliquer un délai de préavis réduit ne peut, une fois que ce dernier a quitté les lieux, solliciter le paiement de loyers correspondant à un délai de préavis de trois mois.

Une propriétaire de locaux à usage d’habitation les a donnés à bail. Le 20 juillet 2009, les locataires ont donné congé en sollicitant la réduction du délai de préavis à un mois et ont quitté les lieux le 1er septembre suivant. La bailleresse les a assignés en paiement des loyers correspondant à un délai de préavis de trois mois.

Le tribunal d’instance de Meaux a rejeté sa demande le 11 mai 2011.

Constatant que les locataires avaient quitté les lieux le 30 août 2009 après que la bailleresse a accepté la réduction du délai de préavis à un mois le 23 juillet 2009, le tribunal, qui a retenu que si la bailleresse soutenait qu’elle était revenue sur son acceptation, elle ne justifiait pas en avoir informé les locataires avant leur départ.

La Cour de cassation rejette le pourvoi le 19 septembre 2012, considérant que c’est à bon droit que le tribunal a pu en déduire que la bailleresse ne pouvait ultérieurement solliciter le paiement de loyers correspondant à un délai de préavis de trois mois.

 

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.