Régimes matrimoniaux : preuve du remboursement des emprunts par un seul époux

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 30 novembre 2012
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Si un époux n’apporte pas la preuve de la propriété des fonds ayant financé les apports visés par les contrats de prêts souscrits par les deux époux, ceux-ci doivent être présumés indivis.

Après le divorce de M. X. et de Mme Y., mariés sous le régime de la séparation de biens, des difficultés sont survenues.M. X. a demandé qu’il lui soit tenu compte de ce qu’il a remboursé seul les emprunts contractés par les deux époux pour financer les travaux effectués dans l’immeuble appartenant en propre à Mme Y., ayant constitué le logement familial.
Dans un arrêt du 20 septembre 2010, la cour d’appel de Lyon a rejeté la demande de M. X. et a fixé sa créance à l’égard de Mme Y.Les juges du fond ont retenu que M. X. n’apportant pas la preuve de la propriété des fonds ayant financé les apports visés par les contrats de prêts souscrits par les deux époux, ceux-ci devaient être présumés indivis.En outre, ils ont constaté que Mme Y. avait contribué au remboursement des emprunts litigieux par sa participation à l’activité du foyer excédant la contribution aux charges du mariage, en ce qu’elle avait mis à disposition de la famille son bien immobilier propre et s’était occupée du foyer.
La Cour de cassation rejette le pourvoi de M. X., le 20 juin 2012, estimant que la cour d’appel a légalement justifié sa décision.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.