UE : sécurité des produits et surveillance du marché

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 1 mars 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La Commission européenne a proposé de nouvelles règles pour améliorer la sécurité et pour accroître la surveillance de tous les produits de consommation non alimentaires circulant sur le marché unique, y compris les produits importés de pays tiers.

Les propositions législatives adoptées par la Commission vise à renforcer la cohérence des dispositions relatives à l’identification et à la traçabilité des produits de consommation ainsi que la coordination des mesures prises par les autorités pour contrôler ces derniers et faire appliquer la législation sur la sécurité des produits dans toute l’Union européenne.Dorénavant, les obligations générales des opérateurs économiques concernant la sécurité de tous les produits de consommation sont harmonisées et les responsabilités des fabricants, des importateurs et des distributeurs définies plus clairement.Un dispositif plus efficace est prévu au sein d’un seul et unique ensemble de règles cohérentes sur la surveillance du marché pour que l’application des exigences de sécurité et autres prescriptions relatives aux produits soit garantie et que des mesures puissent être prises à l’encontre des produits dangereux ou non conformes dans tous les secteurs d’activité.La traçabilité des produits de consommation tout au long de la chaîne d’approvisionnement est améliorée afin qu’une réponse rapide et efficace puisse être apportée en cas de problème de sécurité.À cette fin, les fabricants et importateurs doivent veiller à ce qu’une indication du pays d’origine du produit figure sur le produit ou, si la taille ou la nature de ce dernier ne le permettent pas, sur son emballage ou dans un document l’accompagnant. Pour les produits fabriqués dans l’Union, cette indication fait référence à l’Union ou à un État membre. L’indication de l’origine complète les exigences élémentaires de traçabilité se rapportant au nom et à l’adresse du fabricant. De telles informations peuvent aider les autorités de surveillance du marché à remonter la trace du produit jusqu’à son véritable lieu de production et à entrer en contact avec les autorités du pays d’origine dans le cadre d’une coopération bilatérale ou multilatérale en matière de sécurité des produits de consommation, pour que des mesures appropriées de suivi soient prises.Un système de surveillance du marché reposant sur une coopération plus étroite est établi dans toute l’Union.Enfin, les procédures de notification des produits dangereux sont simplifiées et une synergie est créée entre le système actuel d’alerte rapide (RAPEX) et le système d’information et de communication pour la surveillance des marchés (ICSMS).

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.