Pas d’abus de minorité dans le rejet d’un projet vital

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 5 avril 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La caractérisation de l’abus de minorité suppose de prouver que le vote négatif de l’associé minoritaire est contraire à l’intérêt de la société mais également qu’il résulte de la seule volonté de celui-ci de favoriser ses propres intérêts au détriment des autres associés.

Un associé minoritaire s’oppose à un projet liant la société et un autre de ses associés à l’occasion du vote de l’assemblée générale des actionnaires. L’associé concerné par le projet assigne alors celui ayant voté contre le projet devant le juge des référés s’estimant victime d’un abus de minorité.
Dans un arrêt du 8 septembre 2011, la cour d’appel de Montpellier lui donne raison, retenant l’abus de minorité, et nomme un mandataire pour voter au nom de l’associé minoritaire lors du prochain vote sur le projet, au motif que le projet en question était essentiel à l’avenir et la pérennité de la société, ce que reconnaissait l’associé minoritaire, son approbation s’avérant en outre urgente, et que le refus de l’associé minoritaire n’était pas motivé par l’intérêt de la société.
L’associé minoritaire forme alors un pourvoi en cassation contre cet arrêt, prétendant avoir agi dans l’intérêt de la société.
La Cour de cassation casse l’arrêt de la cour d’appel le 4 décembre 2012, considérant que le fait que le projet soit vital et s’inscrive dans l’intérêt de la société ne suffisait pas à caractériser l’abus de minorité. Il fallait également prouver que le rejet du projet par l’associé minoritaire résultait de l’unique dessein de favoriser ses propres intérêts au détriment des autres associés. Or en l’espèce, aucun élément ne permettait de conclure à une telle volonté de l’associé minoritaire.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.