Incidence d’une ordonnance d’expropriation sur le fonds de commerce

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 17 avril 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

L’ordonnance d’expropriation, qui éteint le droit au bail, ne fait pas disparaître le fonds de commerce.

En 2005, le juge de l’expropriation a prononcé, au profit d’une commune, le transfert de propriété d’un immeuble dans lequel était exploité un commerce par M. X. Un an après la publication de l’expropriation au bureau des hypothèques, M. X. a cédé les éléments de ce fonds à la société C. La commune a alors saisi le juge de l’expropriation pour faire constater qu’elle n’était redevable d’aucune indemnité d’éviction envers cette société aucun droit sur le fonds de commerce n’ayant pu être transféré postérieurement à l’intervention de l’ordonnance d’expropriation qui éteint tout droit réel et personnel existant sur l’immeuble exproprié.La cour d’appel de Versailles, dans un arrêt du 22 novembre 2011, a accueilli cette demande.
La Cour de cassation censure les juges du fond. Dans un arrêt du 20 mars 2013, elle retient que l’ordonnance d’expropriation, qui éteint le droit au bail, ne fait pas disparaître le fonds de commerce et que la cession de ce fonds emporte, sauf clause contraire incluse dans l’acte, cession de la créance d’indemnité d’éviction due au cédant.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.