Bail commercial : quelles sont les charges récupérables ?

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 19 octobre 2012
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le décret du 26 août 1987 ne peut être appliqué à un bail commercial qu’à la condition que les parties soient convenues de lui soumettre la détermination des charges locatives.

Une société A., propriétaire de locaux donnés à bail commercial à M. X. , a obtenu une ordonnance enjoignant à celui-ci de lui payer, au titre de charges de chauffage, une certaine somme, après déduction du montant du dépôt de garantie. M. X. a formé opposition à cette ordonnance et demandé la restitution de ce dépôt de garantie.

La cour d’appel de Metz, dans un arrêt du 17 février 2011, a rejeté ces demandes, au motif que l’absence de mention dans le bail des charges incombant au locataire ne dispense nullement ce dernier du paiement des charges récupérables définies par le décret du 26 août 1987, et que la seule circonstance pour un locataire d’occuper un local équipé d’un chauffage collectif en état de marche, lui fait obligation de payer au propriétaire les charges correspondantes, peu important qu’il utilise ou non cet équipement collectif.

La Cour de cassation censure les juges du fond. Dans un arrêt du 3 octobre 2012, elle retient que le décret du 26 août 1987 ne peut être appliqué à un bail commercial qu’à la condition que les parties soient convenues de lui soumettre la détermination des charges locatives.

 

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.