Liberté de méthode de valorisation des parts pour l’expert dans une cession de droits sociaux

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 26 janvier 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

L’expert est libre de ne pas suivre les dispositions des statuts quant à la détermination de la valeur des parts et dispose de toute latitude pour la déterminer selon les critères qu’il juge pertinents.

Au cours d’une procédure concernant un litige lié à une cession de droits sociaux, un expert est désigné afin de procéder à la détermination de la valeur des parts sociales détenues par un associé. La société conteste l’estimation faite par l’expert de la valeur des parts sociales et demande l’annulation du rapport d’expertise pour erreur grossière.
La cour d’appel de Paris la déboute de cette demande dans un arrêt en date du 6 septembre 2011 et la condamne à payer à l’associé la somme fixée par l’expert au titre de la cession des parts sociales de celui-ci. La société forme alors un pourvoi en cassation contre cet arrêt, prétendant que l’expert avait commis une faute grossière en utilisant une méthode de valorisation des parts sociales autre que celle prévue dans les statuts de la société.
La Cour de cassation rejette ce pourvoi le 4 décembre 2012 considérant que l’expert ayant préalablement délimité l’objet et l’activité de la société disposait de toute latitude dans la détermination de la valeur des parts faisant l’objet d’une cession et qu’il pouvait utiliser les critères qu’il jugeait pertinents sans être tenu au respect des dispositions des statuts. En l’espèce, l’expert avait constaté que la méthode prévue dans les statuts ne permettait pas de procéder à une juste évaluation des parts sociales de l’associé et qu’ainsi cette méthode de valorisation devait être écartée.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.