Responsabilité des dirigeants en cas de faute de gestion

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 29 janvier 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La faute de gestion consistant à ne pas avoir tenu de comptabilité est imputable tant au gérant de droit qu’au gérant de fait.

A la suite de la mise en redressement puis liquidation judiciaires d’une société, le liquidateur a assigné le gérant de droit et les deux gérants de fait de la société en responsabilité pour insuffisance d’actif et en vue du prononcé de leur faillite personnelle.
Par un arrêt rendu le 14 juin 2011, la cour d’appel de Montpellier a condamné l’un des deux gérants de fait à supporter la totalité de l’insuffisance d’actif de la société.
Le 11 décembre 2012, la Cour de cassation approuve les juges du fond sur ce point, rejetant l’argument du gérant de fait selon lequel seul le gérant en titre a la charge de tenir la comptabilité.La Haute juridiction judiciaire rappelle en effet que la faute de gestion consistant à ne pas avoir tenu de comptabilité est imputable tant au gérant de droit qu’au gérant de fait.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.