Modification à l’insu de l’employeur par une comptable de son propre bulletin de paye

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 2 février 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

La réalisation d’une modification par une comptable chargée de l’établissement des salaires de son propre bulletin de paye à l’insu de son employeur constitue une faute grave.

Une comptable, chargée notamment de l’établissement des salaires des employés de l’entreprise, modifie le coefficient de classification sur ses propres bulletins de salaire. Elle est alors licenciée pour faute grave par son employeur.
Dans un arrêt du 28 avril 2011, la cour d’appel de Paris juge fondé le licenciement de la salariée par l’employeur pour faute grave, au motif que la modification apportée par celle-ci était intervenue sans l’accord préalable de l’employeur et résultait en une augmentation de salaire de la comptable.
Cette dernière forme alors un pourvoi en cassation contre cet arrêt, prétendant qu’elle n’avait fait que s’attribuer l’exact coefficient de classification correspondant à la réalité de ses fonctions, ce qui excluait selon elle la constitution d’une faute ou d’un acte de déloyauté.
Dans un arrêt du 9 janvier 2013, la Cour de cassation rejette le pourvoi de la salariée considérant que la réalisation de cette modification à l’insu de l’employeur rendait impossible le maintien de la salariée dans l’entreprise et constituait par conséquent une faute grave. Le licenciement pour faute grave prononcé par l’employeur était donc fondé, quand bien même la salariée pouvait prétendre à un tel coefficient de classification.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.