Retirer un avantage à un salarié doit se faire avec son accord

Illustration actualité juridique

Par la Rédaction | Publié le 26 janvier 2013
Print Friendly, PDF & Email

Partagez à vos contacts :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Le retrait de l’usage d’un véhicule de service à un salarié peut s’avérer périlleux lorsque d’autres salariés le conservent.

Dans la solution dégagée par la Cour de cassation, le 12 décembre 2012, l’employeur peut attribuer un véhicule de service à un salarié avec remisage à domicile, qui lui permet d’assurer les trajets pendant le travail et les trajets de son domicile à son travail, cet avantage ne pouvant être retiré que sous certaines conditions.
En l’espèce, l’employeur avait retiré un tel avantage au salarié après sa nomination à un poste à Paris, au motif que cette ville possédant des liaisons de transport en commun, la mise à disposition d’un véhicule de service n’était plus nécessaire. Pourtant, d’autres salariés de l’entreprise travaillant à Paris disposaient d’un tel véhicule. 
Dans un arrêt du 29 mars 2011, la cour d’appel de Paris a considéré que ce poste fonctionnel ne rendait plus nécessaire la disposition d’un véhicule de service.
Ils auraient dû rechercher le critère retenu par l’employeur pour l’attribution de cet avantage et en contrôler ensuite la réalité et la pertinence afin de déterminer si le retrait du véhicule à ce salarié était justifié. 
C’est pourquoi la Cour de cassation casse cet arrêt et rappelle que lorsque le véhicule attribué constitue un avantage en nature pouvant être utilisé à des fins professionnelles et personnelles, son retrait nécessite l’accord du salarié, car il s’agit alors d’un élément de sa rémunération, ce qui n’était pas invoqué en l’espèce.

© LegalNews

Auteur de l’article : la Rédaction

Des juristes et des avocats publient sur Droit.fr des articles d'actualité pour éclairer les particuliers et professionnels sur les dernières nouveautés en matière juridique. Très prochainement, des fiches pratiques seront également mises à disposition gratuitement afin de vous aider au mieux dans vos recherches juridiques du quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.